camion maison, la vie en camion aménagé et en camping car
romain du lelabohdesthes

Portrait de Romain du Lab’oh des thés

C’est au tour de Romain du Lab’oh des thés de répondre à mes questions, de nous raconter son parcours d’entrepreneur nomade et de nous présenter « Papi », son fidèle 308d.

Spoiler alert : Romain a une petite requête à vous adresser pour vous messieurs ?

Interview de Romain

 

Présente toi, quel est ton parcours et ton activité ?

Je m’appelle romain, j’ai trente-cinq ans et je vends du thé, des tisanes, du rooibos et du maté.

Depuis combien de temps vie tu en camion et depuis combien de temps as-tu lancé ton activité ?

Cela fait presque dix ans que je vis en camion.

J’ai commencé mon activité avec ma vie en camion.

Au début je vendais des smoothies et des gâteaux végans en festival. Mais suite au covid, travaillant dans l’événementiel, je n’avais plus rien. Heureusement, j’avais déjà commencé à créer mon site Internet pour vendre du thé.

Qu’est-ce qui t’a amené à vivre en camion ?

Avec mes parents j’ai voyagé, et j’ai continué tout seul à la majorité. Mais une semaine, voir, deux ou trois par an, n’était pas suffisant.

J’ai eu un licenciement économique et je me suis donc retrouvé au chômage. C’était le moment où jamais de réfléchir à quoi faire, comment le faire et ce que je voulais vraiment.

Connaissais-tu déjà d’autres personnes qui avaient ce mode de vie ?

Avant la vie en camion, je traînais régulièrement dans le milieu de la Free party et des festivals. Donc je connaissais déjà des gens qui vivaient en camion.

Vis-tu à l’année dans ton camion ?

Quand je travaillais en festival avec la caravane et que je vendais des smoothies, je vivais dans le camion le temps de la saison des festivals et je partais ensuite en Asie en avions. Maintenant suite a la crise sanitaire les voyages étaient restreints et mon camion est ma seule maison. Je suis donc passer full time dedans.

Présente nous ton camion. Pourquoi ce modèle ?

Mon camion, c’est un vieux Mercedes 308d de 93 et « Papi » à trois cent vingt et un mille km. Bien évidemment, je parle à mon camion. Il fait dans les 80CV et il a besoin d’encouragements. J’ai choisi ce modèle car ils sont réputés pour être très fiable. Et pour l’instant il ne m’a jamais fait défaut. Son kilométrage peut paraître énorme mais pour les connaisseurs c’est comme si ce camion sortait de rodage.

Comment est-ce que tu concilies vie en camion et business ?

J’ai fait le choix de travailler dans la caravane et de vivre dans le camion. Ce qui me permet, quand je veux partir, comme cet hiver au Maroc, de laisser la caravane en hivernage et de pouvoir partir avec le camion. La caravane c’est un objet en plus sans moteur qu’il faut bouger et transporter. Dans la caravane, comme dans le camion, rien ne tient. Il faut donc tout ranger, tout sortir, tout organiser. Cela prend beaucoup de temps et d’énergie.

Vis-tu de ton business ? Est-ce que tu cumules plusieurs sources de revenus ?

J’ai toujours vécu uniquement de mon business. Pour l’instant les réseaux sociaux ne payent pas assez. Mais c’est quand même grâce aux réseaux sociaux que j’ai pu décoller, me faire connaître et pouvoir vendre et vivre de mon business.

Est-ce que tes clients sont au courant de ton mode de vie ? Comment réagissent-ils ?

Mes clients sont totalement au courant de mon mode de vie. Ils m’ont d’ailleurs découvert, d’abord sur mon compte de voyages, où je ne parlais pas beaucoup de mon activité.

À force de me faire connaître et en ayant un certain nombre de followers, les gens ont commencé à se poser des questions sur comment je gagnais mon argent.

Le fait d’en parler à créer une vague de soutien et les gens ont trouvé ça extraordinaire mon mode de vie.

J’ai beaucoup de personnes qui ne boivent pas de thé, mais qui m’ont commandé pour essayer. Je leur ai inspiré confiance. Aujourd’hui ils sont rentrés dans la secte ???

Quels équipements utilises tu dans ton business ?

L’équipement principal que j’utilise pour mon business est bien évidemment ma caravane. Elle a été aménagé une première fois pour les festivals puis une seconde fois pour la boutique en ligne et pour pouvoir vendre en live sur les réseaux sociaux. J’ai toujours run mon business tout seul. Je viens d’une famille de grands parents et de parents commerçants avec qui j’ai commencé à travailler très jeune, à l’âge de quatorze ans. J’ai donc de très bonnes bases et je suis vraiment très autonome.

Quels sont tes projets à venir ?

Les projets de voyage sont toujours d’actualité.

J’ai pû prendre que deux mois cet hiver au Maroc, puisque en faisant tout tout seul, cela m’a demandé beaucoup d’énergie et je commence à être très fatigué.

Les voyages pour ma part ont toujours été un peu au dernier moment et je fais avec les sous que j’ai.

J’aimerais partir cet été dans les pays de l’est. Mais on verra comment ça se passe avec le lab’oh.

J’ai commencé déjà à travailler avec d’autres personnes qui font aussi des box sur Internet et qui souhaitaient intégrer mon thé à leur offre.

J’aimerais développer les réseaux sociaux, pour évoluer et développer mon business et ne pas avoir qu’une seule source de revenus … J’aimerais pouvoir commencer à déposer dans les épiceries fines où des points de vente… Trouver des partenariat…

Pour les projets à Mio je suis toujours à la recherche d’un amoureux….envoie ton CV sur insta @Romaindesbois_travel ?

Pour en savoir plus sur les thés de Romain

Vous pouvez retrouver Romain sur sa boutique

1 Commentaire

  1. romaindesbois

    Merci beaucoup pour ce bel article. Je m’occupe d’ici peu de faire une vidéo pour en parler, mais aussi pour parler de ton projet de blog autour de la vie en camion. Et dans mes contacts, j’ai plein de personnes qui pourrait être intéressé. Je reviens vers toi dès que possible. Belle journée. Romaindesbois_travel 🙂

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Portrait de Caroline de Bois de Lune

Découvrez le portrait de Caroline. Elle créé de superbes carnets et des grimoires végans de A à Z depuis son camion.Interview de Bois de Lune Présente toi, quel est ton parcours et ton activité ? Je suis Caroline, j'ai 34 ans et je vis en camion aménagé depuis 10 ans....

Portrait de Jennifer – rédactrice web SEO et coach réseaux sociaux dans le secteur touristique

Premier portrait de cette série : celui de Jennifer alias Jenontheroad.Jennifer est rédactrice web et coach réseaux sociaux dans le domaine du tourisme. Elle parcours l'Europe au volant de son fidèle Poséidon. L'objectif de ces interview est de mettre en avant les...